Bien prendre soin de son cheval

Lorsque l’on achète un cheval, l’on prend un véritable engagement, envers soi-même comme envers l’animal. En effet posséder un cheval n’est pas anodin : il ne s’agit plus d’un animal mais d’un véritable compagnon, imposant, dont on va devoir prendre soin sur le long terme. Sa taille, son appétit, son habitat comme son besoin en eau et en nourriture, en promenades et en soins sanitaires imposent une implication particulière et quotidienne.

cheval

Hébergement du cheval

Un cheval, n’importe qui n’est pas en mesure du jour au lendemain de lui prévoir un endroit où vivre et dormir, faire ses besoins, se nourrir et recevoir des soins. Pour cela, soit on dispose en amont d’un box, parce que l’on a l’espace requis, soit il faut trouver un hébergement adapté à son compagnon. Or il existe dans de nombreuses régions françaises des hébergements pour chevaux, soit pour du court terme (si l’on est en train de mettre en place une écurie chez soi), pour soit pour du terme plus long. Rien de plus facile que de trouver un hébergement : il existe des sites dédiés aux petites annonces pour le cheval !

écuries

Certains haras proposent par exemple des écuries à partager, comme une sorte de colocation pour des chevaux dont les propriétaires ne possèdent pas un espace suffisant. Il existe aussi bien entendu des domaines à acheter, sur des sites immobiliers dédiés, qui comprennent des écuries et des espaces nécessaires pour laisser son cheval galoper en pleine nature, et parfois mêmes des pistes d’entraînement à la course hippique.

Soins au cheval

Un cheval a besoin de soins particuliers, et ce de façon régulière. Tout d’abord il est recommandé de brosser le plus régulièrement possible son compagnon. Cela n’a pas pour simple but de faire briller sa robe, mais véritablement de lui prodiguer un soin qui va favoriser une meilleure circulation sanguine, éviter la survenue de maladies de l’épiderme, et surtout de retirer de son poil la sueur qui se sera asséchée, les poussières et saletés diverses, les résidus de nourriture...

brosser son cheval

La santé des pieds du cheval est aussi une affaire de toilette consciencieuse. S’il est recommandé qu’un maréchal-ferrant s’occupe des pieds d’un cheval tous les mois, voire tous les mois et demi, ce n’est pas pour rien. En effet si le sabot n’est pas régulièrement graissé, la corne manquera de souplesse et de perméabilité, ce qui entraînera des cassures et des douleurs. Cela est particulièrement important pour les chevaux vivant en box.

sabot de cheval

Enfin comme tout animal domestique, le cheval a besoin que l’on fasse attention à ses yeux, à ses oreilles, et à ses dents, pour s’assurer qu’aucune maladie ne viendra s’y loger.

Relayer sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Pseudo

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : c5i5kp9vn3