​ Les bonnes pratiques lorsqu’on adopte un chaton

Les bonnes pratiques lorsqu’on adopte un chaton

L’adoption d’un chat demande une grande responsabilité pour garantir le bien-être de l’animal. Pour prendre soin de ce nouveau membre de la famille, vous devez prendre en compte ses besoins, son bien-être et son confort. Voici les bonnes pratiques pour adopter un chaton.

Fournir tout ce dont il a besoin

La nouvelle mode de vie peut facilement perturber un chaton. Pour mieux l’adapter dans votre maison, il convient de fournir tous les matériels essentiels à ses besoins et à son acclimatation. Vous devez alors installer de différentes gamelles pour ne pas mélanger l’eau à la nourriture. Avant l’arrivée du chaton, prévoyez un bac à litière pour qu’il ne fasse pas ses besoins à n’importe quel endroit dans la maison. Nettoyez régulièrement le bac à litière et mettez-le loin des gamelles pour garantir la santé de votre petit chaton.

Si vous êtes en déplacements fréquents, il est préférable d’acheter une caisse de transport pour chat. Les chatons adorent jouer dans la maison. Pour éviter qu’il saccage vos meubles, on vous conseille de lui donner des jouets spécialement réservés aux chats. On vous conseille également de fabriquer un endroit où il pourrait se reposer en tout confort. Évitez de mettre un collier à votre petit chaton pour réduire les risques d’accrochage sur des objets.

Apporter les soins nécessaires

Les chatons sont encore fragiles face à de différents types de maladies. De ce fait, vous devez veiller en permanent à sa santé et à ses besoins. Il doit être vacciné pour éviter les contaminations ou les maladies graves et infectieuses. Ses comportements anormaux doivent être informés auprès d’un vétérinaire. Procédez aussi à des traitements antiparasitaires externes pour réduire l’apparition des puces.

Examinez ses pattes, son pelage et ses oreilles vous assurez qu’il va très bien. Fermez les portes pour éviter de le perdre. Enfin, si vous aviez des enfants, dites-leur de se comporter convenablement avec le chaton.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter ce site de conseils vétérinaires

Relayer sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Pseudo

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Veuillez recopier le code de sécurité : ggdg2xweye